RPG tiré de la Flander's Company
 

Invité
Invité
Anonymous
Invité
Ven 20 Sep - 1:35

Monsieur Lilian Maximilian Chat ? Asseyez-vous là...

Je me présente, c'est moi le sous-fifre qui doit vous faire (re)passer l'entretien. Je ne sais pas si vous êtes nouveau ou non, je refais juste passer des entretiens avec tout le monde histoire que je vérifie... Quelques trucs... Bon, bon, bon, où ai-je mis votre CV... Ah! Le voilà! Je vous laisse hôcher la tête pour confirmer. Bon... Vous êtes donc Lilian Chat... Alias Trap... Mouais ok... Vous avez actuellement 70 ans et votre date de naissance est le 11 / 10 / 1949 à Trinerren, en Cornouaillees et vous êtes britannique. Et passionné par les dramas coréens... Mouais... Bon, si c'est Trueman qui vous envoie c'est qu'il doit y avoir quelque chose d'intéressant à votre sujet... Fin bref... ... ... Alors que je sache que vous êtes anciennement marié, célibataire depuis le décès de votre mari, c'est normal de l'écrire sur le CV... Mais le fait que vous soyez pansexuel, je m'en tape bien le coquillard mon vieux hein... C'est pas parce que vous avez la tronche de Christopher Lee que ça va être intéressant à savoir, ça... Bon... Vous êtes donc là pour le poste de Professeur... M'okay... Et vous êtes là depuis trop longtemps. Ok.
 

Sinon, dans les grandes lignes, c'est quoi votre histoire ?



Il inspire.

Il n'y a rien de plus abrutissant qu'être regardé de haut par un bureaucrate qui joue à vous connaître en lisant les caractères imprimés de votre dossier. Pour le coup, Lilian n'ai pas cherché à remplir celui-ci trop sérieusement, et la mention des dramas coréens était supposé, il lui semble, l'amuser lui, avant tout autre chose. Mais il réalise, progressivement, que sa tentative d'humour est inutile, décevante, face à cet esprit paresseux que paraît être l'employé. Celui-ci, de ses yeux abimés, désintéressés, donne cette impression de contrariété à laquelle Lilian veut pourtant bien croire. Il s'agit, après tout, d'une corvée que d'avoir à vérifier les noms, les données, les informations. Lilian, à sa place, se serait collé une balle entre les deux yeux, songe t-il, en considérant le profil trop allongé de cette face ennuyée. Peut-être, se dit-il, peut-être pourtant y'a t-il une immanquable ressemblance entre être professeur et avoir à faire ce métier. Les mêmes responsabilités, assurément, que de devoir répéter constamment, constamment, constamment. Une sensation de vertige le prend, ses doigts se crispent sur ses genoux, et il crochète les mains. Il crochète les mains, en ce positionnement des doigts que l'on met aux morts, les mains sur la poitrine, dans un semblant de sommeil qui n'a rien de naturel. Le vertige ne disparaît pas, et il pense à Frédérique. Il pense au costume qu'il lui a lui-même enfilé avant de laisser le croque-mort le coucher dans le cercueil. Le « Je m'en tape le coquillard » de l'individu en face de lui, lorsqu'il a lu la mention destiné à son orientation sexuelle, a manqué à Lilian de se lever et de partir. Ancien militant, encore activitiste dans son coeur, il sait très bien qu'il ne peut pas, pour autant, se laisser frustrer par les commentaires désagréables d'un homme plus jeune que lui, qui n'a pas son expérience, qui n'a pas son parcours de vie, qui n'a pas sa sensibilité. C'est ok, il se dit. Everything will be fine, everything will be fine, la voix de Fred résonne encore tendrement dans ses oreilles. Il n'a pas besoin de se laisser énerver. L'homme, il se le répète depuis un quart d'heure, ne fait que son métier.

Pourtant, Lilian se demande si Trueman ne perd pas en crédibilité à chaque fois qu'il a à passer cet entretien. Cela fait trop longtemps, une dizaine d'années, qu'il est ici, et il aimerait, éventuellement, que le staff qui s'occupe des professeur soit adéquatement formé à ne pas cherché à ridiculiser des individus qu'ils croient connaître simplement parce qu'ils ont leurs dossiers. Lilian le sait, et drapé dans un mépris qui n'a l'apparence que d'une modeste déplaisance, il murmure, de sa voix la plus sévère qui soit.

« Je suis Lilian Maximilian Chat. Ma mère était française, j'ai récupéré son nom. »

Trop souvent, il s'est vu répliquer que « Chat », a défaut d'être un nom de famille « awfully cute, is it for real ? », ne sonnait aucunement britannique. Il doit bien l'accorder, mais après l'abandon marital de son père  à l'égard de sa mère, il a refusé, étant majeur d'endosser autre chose que le blason maternel. Parce que c'est elle qui l'a éduqué, et qu'il a respecté, qu'il n'a jamais cessé de le faire, immensément cette femme. Que Chat, avec son intonation française, coupante, a quelque chose qui est peut-être « cute » mais surtout très franc. Il considère, assurément, que cela lui va bien. Il a toujours apprécié les félins.

« Je suis né en Cornouailles, à Trinerren, j'ai découvert mon pouvoir à la puberté, je n'ai aucun casier judiciaire, tel que précisé dans mon fichier.Je me suis marié à l'âge de 25 ans, avec un français nommé Frédérique Hervé. J'ai majoré à Oxford, en filière de Lettres Classiques, que j'ai enseigné quelques années dans des universités françaises et britanniques, avant de me fixer ici. Je n'ai pas d'enfant. »

Il a répété, sans ardeur, les informations que son esprit a étalé devant lui à la manière d'un bouquet de cartes déployé. Des informations, sans affects particuliers. Cela fait des années qu'il ne s'épanche pas sur le sujet de sa vie, en particulier lorsque ses homologues lui paraissent désintéressés. Il n'est pas complètement froid ou résigné ; c'est simplement que Lilian a perdu de vue l'intérêt d'exprimer ce qu'il était, ce qu'il avait. L'homme qu'il est aujourd'hui est la structure complexe, mais désormais rouillées d'expériences achevées. Il se sent toujours un peu vide lorsque, comme maintenant, on lui demande de parler de lui : il y a ce grand vertige à considérer qu'il est presque achevé, et que bientôt, comme Fred, on le couchera sur des oreillers pâles avant de refermer le couvercle au dessus de sa tête. Il se dit, parfois, qu'il a peur de mourir, et que c'est un peu triste de la part d'un vieil homme comme lui.

Il n'a pas fait de grandes choses de sa vie. Il a avant tout cherché à être heureux, et cela a consistué à aimer, intensément, ce qu'il était avec l'homme de sa vie, jusqu'à ce que celui-ci décide de partir avant. Les cancers ne pardonnent pas, et Lilian, maintenant, attend. Il attend, résigné, en se disant qu'il aurait aimé avoir un peu plus de temps.
Sur cette chaise, dans le bureau qui sent le refermé, la sensation de vertige qui griffe contre sa trachée est comme un animal qui se veut prédateur, mais que Lilian, à force d'affronter, à fini par dompter. Il s'agit avant toutes choses de passer cet entretien, et de retourner se coucher sur son lit, en attendant la prochaine journée. Il se lèvera, fera son cours, et patientera.

Il expire, doucement, et ça fait ce petit sifflement dans sa tête, dans ses narines. Ça le fait sourire, immanquablement.

« Je n'ai pas fait grand-chose, voyez-vous. J'écris un peu, sur le côté. Je fais du piano. Je regarde Netflix, je me suis découvert une agréable passion pour les dramas coréens. Il y a quelque chose de tendre à s'intéresser à ces fictions colorées. Je trouve cela, how would say that … awfully heartening. »

Il a ce sourire délicat, ce sourire un peu triste, qui fait frissonner ses rides et les creusent un peu plus dans sa peau. Ses doigts, entre eux, se sont crochetés, il se sent un peu comme un vieux corbeau.


 
Expliquez-moi votre pouvoir. Et montrez-le moi surtout.

 


La question fatidique tombe, et Lilian imagine sa gorge s'ouvrir et son crâne rouler aux pieds de ce bureau en mauvais bois d'acajou. Il s'imagine aussi se baisser, la ramasser, et la replanter d'aussi sec sur sa nuque. Fred, il le croit bien, aurait ri à sa mauvaise image, à ses pensées morbides. Alors il soupire un peu, pour la forme, parce qu'il n'a jamais vraiment aimé son pouvoir, et se redresse vaillament. Il a dans ce mouvement toute la force d'un corps qu'on n'imagine pas considérer chez un homme sextagénaire, et pourtant, avec sa poitrine qui s'ouvre et ses bras qui s'élèvent, le mouvement qui englobe la totalité de sa silhouette est indéniable.
D'abord, c'est un glissement sur sa peau. Puis, c'est un glissement de sa peau. L'étirement par l'âge devient un souvenir, ainsi que l'albâtre d'une mélanine devenue inconsidérée. La forme qu'il adopte, tout seins saillants, c'est celui d'une jeune fille de seize, peut-être dix-sept ans. Elle a sur la face des taches de rousseur brunes et des boucles dorées. Ses bras sont ronds, ses hanches aussi, et elle a dans l'éclat de son sourire quelque chose d'un peu triste. Elle est Lilian, toujours, juste différemment.

"Je peux prendre l'apparence d'une jeune femme, voyez-vous."


 
... Ok, alors, même si Trueman vous recommande, dites-moi...

 → Vous avez fait quoi dans votre vie avant aujourd'hui ? Comme Métiers hein... Et qu'est-ce que vous avez comme diplômes ? Me sortez pas le brevet du collège ou je vous éjecte direct... :

Il lui cite, patiemment, les diplômes qu'il a obtenu. Il s'agit principalement des titres obtenus à Oxford, en Lettres Classiques, ainsi que celui d'enseignement, ce papier signé plus de trente ans auparavant, lequel lui a fourni la possibilité de se placer, silhouette toujours droite, devant un auditoire plus ou moins jeune, à qui, toujours, il a cherché à enseigner sa passion des anciens penseurs. Il n'a pas grand-chose d'autre, son parcours est relativement typique, et Lilian ne s'en vante pas vraiment.

→ Donnez-moi trois qualités et trois défauts... :

« Je suis. »

Il est trop. Trop, trop de choses, et il entend le rire, le gloussement de Frederique qui passe ses doigts dans ses boucles, embrasse ses pommettes, lui murmure qu'il est merveilleux.

« Je suis résigné, éclectique, désagréable et immature, je suis brillant, je suis arrogant, je suis un homme adulte, et je suis une enfant. Voilà pour vous. »

Il conclue, sans sourire. Il ne croit pas, vraiment, être quelqu'un d'exceptionnel. Il a tué son extraordinaire le jour où Fred est mort, et il, il. Sa gorge se serre. Il sait, aussi, que Fred le blâmerait de penser ainsi, et que sourire, essayer d'être heureux ne coûte rien. Il peut presque percevoir le regard ambré, doux, de son partenaire, qui fronce ses sourcils avec cette expression nonchalante et souriante. Il est merveilleux. Alors Lilian esquisse, doucement, un sourire qu'il essaie.

« Je crois aussi que je suis quelqu'un de merveilleux. »



→ Pourquoi voulez-vous travailler ici et non chez les Super-Héros ? Et pourquoi ce poste en particulier ? :



Il glisse les yeux sur les papiers empilés de son dossier. Cela fait des années qu'on lui pose la question.

« Je suis fondamentalement lié à la politique Trueman. »

Il se souvient, lorsqu'assis sur les cuisses de Frederique, il l'embrassait dans la gorge, murmurant ses justifications.

« J'ai appris au fil des années qu'il faut que certains jouent le rôle d'antagoniste à d'autres afin de permettre à ceux -ci d'être des héros. Et qu'il y a en cela quelque chose d'à la fois très absurde et très agréable. L'humain, je le crois sincèrement, aime structurer ses sociétés sur des vérités qui le complaisent par rapport à ses insécurités. Et je crois qu'en tant que héros, je n'ai jamais été crédible. Je suis un vilain pour permettre à d'autre d'être héros. »

Il soupire, un peu.

« Mon mari était un héros, et nous n'avons jamais eu d'autre espoir que de voir se renverser ce système binaire. Je suis un vilain dans le but, de, disons, espérer voir le dieu argent mourir. Je suis assurément quelqu'un d'un peu trop optimiste, ne m'en voulez-pas. Je me justifierais, comme l'année dernière, auprès de monsieur Trueman en assurant qu'après tout, je suis ici pour enseigner. »

Il lui sourit, doucement.

→ Qu'est-ce que vous pouvez apporter de plus qu'un autre postulant à ce poste ? Mis à part que Trueman vous envoie, si ça peut vous rassurer, vous n'êtes pas le seul, hein... Vous êtres le 3ème de ma journée.  

« Mon cher ami, jJ'attends le moment où l'on cessera de me considérer comme un extrême. »

→ D'ailleurs... Vous savez pourquoi Trueman vous recommande ? Evitez-moi le "non" hein... Je veux comprendre ce qui a piqué sa capillarité...:

« Je suis doué dans ce que je fais. »

→ Mouais, en gros, vous avez complimenté sa chevelure, c'est ça ? Je suis sûr que cette info traine sur le net... Je comprendrais au moins pourquoi j'ai autant de boulets qui me viennent du patron... Sinon, vous vous rendez bien compte que vous allez être entouré de chiards bourrés à la radioactivité ?:

Il a souri, poliment, à la mauvaise plaisanterie. Trueman a des cheveux, plus que lui, il n'a jamais été le genre d'individu à s'attacher aux blagues sur le physique. Assurément pas.

« Je m'en rends bien compte, je vous assure. »

Sa voix est pleine, douce. Elle a perdue de sa sévérité, car il pense, encore, à Frédérique qui lui sourit, et leurs promesses, d'un jour, voir des enfants heureux.

 
Euh, toi, là qui nous regarde derrière son ordi... T'es qui ?

 Prénom/pseudo : Litchi
 Age : 24 ans
 Où as tu trouvé le forum ? Michi me l'a passé.
 Comment le trouves-tu ? Vieille ambiance, et c'est exactement ce que je cherchais de base. Je suis juste un peu triste de voir que la cb n'a pas l'air très active, mais je suis quand même satisfaite d'être là.
 Ta fréquence de connexion : Au moins une fois par semaine.
 Un dernier mot ? Nevermore, said the raven.
  Je suis une adorable personne et je remplis les codes pour les bottins :

Code:
௮ <b>Prénom Nom de la Célébrité</b> ≈ Christopher Lee
Code:
௮ <b>Pseudo de Super-vilain</b> ≈ Trap
Code:
௮ <b>Métier</b> ≈ Prof de Lettres Classiques

Code:
[table style="margin : auto;" border="0"]
[tr style=][td][img]ICONE100*100SERIEUSEDEVOTREPERSONNAGE[/img][/td]
[td]<fieldset style="border: 1px solid #000000; -moz-border-radius: 10px 10px 10px 10px;"><div style="width:380px;height:12px;overflow:auto;"> [size=10]<b>INTITULÉ DU POUVOIR</b> - Métamorphose[/size]</div></fieldset><fieldset style="border: 1px solid #000000; -moz-border-radius: 10px 10px 10px 10px;"><div style="width: 380px;height:60px;overflow:auto;">௮ Fonctionnement : Se transformer en jeune fille.
௮ Conséquences : Ne peut pas le faire plus de cinq ou six heures par jour. Migraines lourdes, et douleurs fréquentes au niveau des organes internes lors de la récupération du corps masculin. Difficultés respiratoires, parfois, en vue de la réorganisation des organes internes. </div></fieldset>[/td]
[/tr]
[/table]



  
crédit (c) Chaussette
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Neville Leblanc
aka le bon pote fapfap qui ressemble à un clodo (apparemment) et sert à boire h24.
Neville Leblanc
Feat : Robert Sheehan
© Avatar : Kazual, Saumon Mortel & Anesidora (Sign)
Messages postés : 121
Je suis aussi : Basilio
Pseudo : Jésusdu13
Super-pouvoir : Transformation de l'eau en vin ... Vous comprenez mieux le pseudo de super-vilain ? Que ça soit de la simple humidité comme l'eau dans votre corps, votre salive ou la pluie... Préparez vous à être bourré! ... Ou à LE voir bourré.

Car plus il utilisera son pouvoir et plus son taux d'alcoolémie augmentera! C'est nul hein ? Vous voulez savoir quoi d'autre encore ? Dès qu'il ressent une émotion un peu trop forte, ça augmente aussi! Je vous raconte pas l'expérience en gueule de bois !
Les Petits + : Why so serious ?

Lilian M. Chat  Tumblr_inline_pnk3gpZcoM1wstdrk_400


Haters : 413
Ven 20 Sep - 3:39
Oh. Mon. Dieu. ta fiche est splendide. Elle est terriblement touchante et mignonne à la fois. Lilian M. Chat  3494667888 C'est officiel, Neville va vouloir se faire adopter.

Bonne continuation pour le reste de ta fiche que j'ai HATE de lire! ♥ Si tu as besoin de quoi que ce soit, tu sais où nous trouver !
Revenir en haut Aller en bas
Orian Harker
Victime (à très grand) potentiel victimisable.
Orian Harker
Feat : Timothée Chalamet
© Avatar : wxderlustandthings
Messages postés : 39
Pseudo : Le Parrain ou Don
Super-pouvoir : Mon pouvoir, c'est de faire de vous tout ce que je veux. Parce que je sais tout sur vous. Et quand je dis tout, c'est vraiment tout, rien ne pourra rester secret avec moi... Alors vous avez tout intérêt à faire ce que je vous dis.
Haters : 215
Ven 20 Sep - 11:42
Bienvenue o/

J'aime beaucoup ta fiche, tu as vraiment un très beau style :O
Bon courage pour terminer!
Revenir en haut Aller en bas
Hyo Yoon
Je crois que les professeurs ont enfin compris que mon prénom n’est pas “Hé, le nul!” !
Hyo Yoon
Feat : kim Taehyung
© Avatar : bazzart / FRIMELDA
Messages postés : 170
Je suis aussi : Cléo
Pseudo : MoodyBoy
Super-pouvoir : influencer les émotions des personnes qui l’entoure. Ses cheveux changent de couleurs en fonction de ce qu’il veut faire.
Conséquence, plus il l’utilise plus ça le fatigue, il est donc presque tout le temps fatigué. S’il fait des excès avec son pouvoir, il peut s’endormir, même debout juste après. Il est aussi influencé par ses propres pouvoir, même si c’est beaucoup moins que sur les autres.
Les Petits + : Lilian M. Chat  Tumblr_p3t6jpd4wj1wvqsoxo1_400

Lilian M. Chat  Rntn Lilian M. Chat  Afqg Lilian M. Chat  P9t2 Lilian M. Chat  4bty

alexjaydennevilleskajingyielectionDisney

Haters : 397
Ven 20 Sep - 14:42
Bienvenue, j'espère que tu te plairas ici. Bon courage pour la fin de ta fiche Lilian M. Chat  4191136221
Revenir en haut Aller en bas
Jayden K. North
Et ce nez ! Vous avez vu ce nez ? C'est celui de la future Némésis de Captain America
Jayden K. North
Feat : ♦ KJ Apa.
© Avatar : ♦ SAUMON MORTEL (avatar) & ANAPHORE (sign).
Messages postés : 63
Je suis aussi : Barthelemy Leclercq
Pseudo : ♦ Tarinorme.
Super-pouvoir : ௮ Fonctionnement : C'est une boussole sur jambes. Où qu'il soit, il peut se repérer, distinguer les quatre points cardinaux et ainsi, connaître sa position exacte. Tout cela grâce à son nez. C'est ce dernier qui lui permet d'avoir des repères si précis.
௮ Conséquences : En cas d'abus de ce pouvoir, des poils se mettent à pousser sur toute la partie qui va de sous son nez au haut de sa bouche.
Haters : 248
Sam 21 Sep - 16:55
Bienvenue sur le forum avec ce personnage atypique et bonne chance pour la suite de ta fiche ! Lilian M. Chat  1800488222
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Lun 23 Sep - 14:53
Hello hello ! Merci à vous <3 Je vais essayer de finir ma fiche cette semaine.
Des bisous sur vos faces.

Edit : J'ai terminé, je crois !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Alexandre Choi
Plus chanceux qu’Anaïs !
Alexandre Choi
Feat : Jeon Jungkook
© Avatar : ...
Messages postés : 87
Pseudo : Transwater
Super-pouvoir : Se change en femme quand il rentre en contact avec de l'eau.

Lilian M. Chat  Vmno Présentation
Lilian M. Chat  Zmgl Liens
Lilian M. Chat  T6rs Tel
Lilian M. Chat  Zj60 Instagram

Lilian M. Chat  UhLO0eD3_o

Haters : 178
Mar 24 Sep - 13:20
Bienvenu ! J'adore ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Coby Anderson
Victime (à très grand) potentiel victimisable.
Coby Anderson
Feat : Colby Strong
© Avatar : Carpo
Messages postés : 35
Pseudo : Coco Nut
Super-pouvoir : Langue de barde: Sa parole donne substance aux jeux de mots, aux expressions trop imagées et autres dictons. Une manifestation physique de la phrase se produit alors. Bien que jamais permanentes, ces manifestations varient fortement en amplitude et en durée selon les circonstances.
Coby n'est pas immunisé à ce phénomène et doit donc surveiller ses paroles, d'autant plus que si son interlocuteur lui répond quelque chose remplissant les conditions, il "profitera" lui aussi de ce pouvoir. Plus une joute verbale s'éternise, plus les manifestations dureront longtemps
Haters : 189
Mar 24 Sep - 18:51
Je te souhaite la bienvenue sur le forum! J'espère que tu te plairas ici! Lilian M. Chat  2725552787
Revenir en haut Aller en bas
Taylor Wood
Victime (à très grand) potentiel victimisable.
Taylor Wood
Feat : David Tennant
© Avatar : Cristalline (ça coule de source ?)(N.♥)
Messages postés : 40
Pseudo : Stickler
Super-pouvoir : Capacité d'emmagasiner les informations de n'importe quel contenu qu'il touche au minimum 2 secondes : Livres, bouquins d'apprentissage, manuels d'instructions, composition de lessive, boite de céréales, plan d'architecture, cartes bancaires, ...
Haters : 137
Mer 9 Oct - 17:18
Bienvenue petit chat/ZAKUBRO! ♥ Lilian M. Chat  1956908452
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Trueman :: Dossiers Confidentiels :: Entretiens & Contrats :: Dégage, Get Lost, Verschwinde !-
Sauter vers:
Nos Partenaires
Lilian M. Chat  111814institutparker2Lilian M. Chat  Kr0s RPG-ChevalierRemainsofhellROVLilian M. Chat  0YUNso9