RPG tiré de la Flander's Company
 

La boisson, la voix de la raison.

 :: Bâtiments & Extérieur :: Parc de l'Institut Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Stanley White
Victime (à très grand) potentiel victimisable.
Stanley White
Feat : Jack Black
© Avatar : Moa aka. Asil
Messages postés : 30
Pseudo : Majestic
Super-pouvoir : Le charisme, ça me parait évident bien sûr~

Professionnel des entrées, des sorties, des poses de combat, un sourire et votre cœur est à moi, un battement de cil et vous arrêtez le combat.

Haters : 79
Ven 16 Aoû - 22:23




La boisson, la voix de la raison.

ft. Neville le bro blanc

Une journée comme les autres, qui pourrait passer pour une journée incroyable au plus commun des mortels… Mais Stanley est loin d’être commun, il suffit de croiser son regard, il ne se souvient pas de pourquoi il était dans cette vieille rue mais des gens lui ont donné une belle liasse de billet, bien sûr il ne refuse jamais mais il ne comprend pas les humains. Ils sont si… Pitoyables ? Sans doute avait-il usé de son charme, cela expliquerait son amnésie soudaine et surtout pourquoi ses victimes avaient été sous son charme malgré sa tenue incroyablement dégueulasse.

C’est tout en réfléchissant au pourquoi du comment que Stan rentrait à l’institut Trueman, il pourrait sans doute trouver une nouvelle victime pour passer le temps, un sous-fifre, un élève, un collègue ? Tout y passer et vu son humeur maussade, il pourrait même jouer avec le directeur en personne… Le barbu trouverait bien quelqu’un, il pourrait même attirer une personne avec l’argent gagné de cette soirée ? Bonne idée Stan, note-la. Allez, sourit, le soleil se couche, c’est bientôt une journée terminée.

L’égocentrique s’arrêta à l’entrée de l’institut, il y avait un beau boucan à l’intérieur et cela eut pour effet de le démotiver, peut-être que le parc sera plus calme. C’est sur cette pensée qu’il s’y dirigea, toujours aussi pensif, rêveur d’une vie meilleure. Qu’est-ce qui pourrait lui remonter le moral ? Une chanson ? Un sourire apparut sur ses lèvres.

« We're no strangers to love
You know the rules and so do I
A full commitment's what I'm thinking of
You wouldn't get this from any other guy
I just wanna tell you how I'm feeling
Gotta make you understand
Never gonna give you up
Never gonna let you down
Never gonna run around and desert you
Never gonna make you cry
Never gonna say goodbye
Never gonna tell a lie and hurt you…
»

Chanta-t-il en remuant ses hanches sur le rythme, un vrai concert improvisé ! Bien sûr il ne s’attendait pas à tomber sur quelqu’un, mais un bruit de sirotage attira son attention, il se retourna et vit un jeune avachi dans l'herbe avec un verre à la main. De l’alcool ? Du vin ? Il tombait bien.

« Oy la frisouille, qu’est-ce que tu bois ? Tu partages, j’ai eu une journée pourrie, tiens on échange. » Lança-t-il, son plus beau sourire charmeur sur le visage alors qu’il sortait les billets de sa poche pour ensuite écraser son postérieur à côté de son nouveau compagnon de boisson.

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
Neville Leblanc
aka le bon pote fapfap qui ressemble à un clodo (apparemment) et sert à boire h24.
Neville Leblanc
Feat : Robert Sheehan
© Avatar : Kazual, Saumon Mortel & Anesidora (Sign)
Messages postés : 121
Je suis aussi : Basilio
Pseudo : Jésusdu13
Super-pouvoir : Transformation de l'eau en vin ... Vous comprenez mieux le pseudo de super-vilain ? Que ça soit de la simple humidité comme l'eau dans votre corps, votre salive ou la pluie... Préparez vous à être bourré! ... Ou à LE voir bourré.

Car plus il utilisera son pouvoir et plus son taux d'alcoolémie augmentera! C'est nul hein ? Vous voulez savoir quoi d'autre encore ? Dès qu'il ressent une émotion un peu trop forte, ça augmente aussi! Je vous raconte pas l'expérience en gueule de bois !
Les Petits + : Why so serious ?

La boisson, la voix de la raison. Tumblr_inline_pnk3gpZcoM1wstdrk_400


Haters : 413
Lun 19 Aoû - 20:04
.
 
Featuring Pluie & Stanley
Première journée de cours !... Epuisante. C’était compliqué de garder toute son attention en étant bourré ! … Et encore plus en étant défoncé ! Mais ça n’était aucunement de sa faute, le pauvre ! S’il était bourré, c’était à cause de son pouvoir qui s’était déclenché tout seul… SUR LUI-MÊME ! Le stress de retourner sur les bancs de l’école fut si immense que son sang aurait pu être prélevé non pas pour un don du sang (bon, les receveurs auraient au pire une bonne gueule de bois après une splendide euphorie) mais pour fournir directement les cuves à vin de Lidl. Face à cet état pitoyable, afin de se calmer, un petit joint discret dans les toilettes ne pouvait QUE aider.

Paraitre normal toute une journée. Epuisant donc. Surtout lorsque Neville essayait d’avoir un visage fermé et de ne pas sourire comme le pire des abrutis. Ce qui avait comme effet de fournir aux élèves l'observant… un sourire de constipé. Mais c’était fini. Et pour se féliciter de cette première journée de réussite, sans s’être fait remarquer -à part par les élèves, éventuellement…- rien ne valait mieux qu’une BONNE CUVEE sur la pelouse en plein soleil couchant !

Oh, bien sûr, Neville avait d’abord profité de la brise du soir et de la pelouse mal entretenue -mais d’un superbe vert !- d’un coin bas de la colline. Il avait une âme de poète et c’est bien pour ça que la fumette, c’était cool, avec toutes ces couleurs qu’il ne pouvait voir que sous produits illicites ! Du coup, il profitait, s’amusant avec les ondulations de l’herbe. C’était reposant et au final, il se rendait compte que l’herbe, c’était LE BIEN. Et pas que celle pour fumer. Celle pour s’étendre dessus, était vachement cool, promis !

Mais après ce long moment à contempler le ciel s’assombrir, il était temps ! Son taux d’alcoolémie était redescendu, il le sentait et surtout, il se sentait mieux. Et donc d’attaque à se boire sa petite récompense du soir ! Servie dans son habituel verre qui le suivait partout -et qui avait laisseé quelques gouttes d’un précédent vin tacher ses cours de la journée-, bientôt, Neville put enfin profiter de ce début de soirée, avachi dans l’herbe. Sa bouteille d’eau innocente d’il y a quelques minutes s’était désormais transformée en doux breuvage pourpre qu’il goutta d’abord avant d’afficher un air satisfait.

« Cru Lidl 2017, pas mal Neville, pas mal… » se complimenta-il avant de prendre une seconde gorgée… se figeant soudainement face à l’arrivée d’un clochard. A l’Institut ? Ils faisaient vraiment rentrer n’importe qui ! Ou alors les heures de nuit du concierge étaient trop chères et on préférait laisser l’Institut sans surveillance. Dans tous les cas… Il n’avait pas l’air méchant ce brave gars ! Et non, un ancien gars de la rue ne pouvait pas juger un gars ACTUEL de la rue ! C’était le brocode des clodos, ça ! Et avant même que le barbu ne finisse sa phrase…

« Du vin, mon cher ! De tr...-Gné ? » s’interrompit « la frisouille » en voyant le paquet d’argent. C’était un clodo ou pas à la fin ? Relevant son dos et prenant une position assise, l’homme aux couleurs de costume doré rigola en même temps qu’il servit de son doux breuvage dans un verre en plastique, tout droit sorti de son sac. « Nan c’est bon, garde, t’en as plus besoin que moi j’pense mon brave ! » Beh quoi, c’était vrai non ? Il n’avait pas l’air d’être un élève, car pas de costume... Ouais, certainement un clodo s’étant paumé et ayant volé un quelconque FAPFAP. Dommage pour lui, Neville n’avait rien sur lui !

« On est deux à avoir une journée pourrie ! Mais tiens, dis-moi en des nouvelles ! » Tendant le gobelet blanc, Neville reprit une gorgée tout en observant le drôle d’énergumène à ses côtés. Vraiment chelou. Pouvait-on faire encore plus ?

Code par Melody
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Lun 19 Aoû - 22:39
La boisson, la voie de la raison. Duh !
Dans l’parc, c’qui est chouette, c’est que y’a pas grand monde. Sont tous occupés à faire connaissance dans les couloirs où dans les chambres, mais c’pas vraiment son truc à Pluie. Ah ça non. Elle a pas encore trouvé d’gens suffisamment intéressants pour pas les juger ou pour commencer à taper la discut’ avec eux. Puis, parler aux gens, ça demande de la concentration et d’avoir les oreilles affutées et ça, c’est fatigant. C’est plus facile de compter le nombre de lattes en bois qu’y’a au sol. Pluie, en a recensé cent quarante neuf avant qu’un abruti qui parle en chantant la bouscule. Il lui a expliqué que s’il parlait normalement, il se couvrait instantanément de boutons prêts à exploser sur la gueule de ceux en face de lui. La mine dégoûtée, elle avait profité qu’une élève lui tienne la porte pour sortir prendre l’air.
Ca f’sait un jour. Une putain d’journée et elle s’disait déjà qu’il aurait p’tete mieux dû aller chez l’opposition. Pusman venait d’lui foutre cette idée en tête. Elle allait ptete pas rester finalement.

Le parc, c’est frais. Y’a pas un bruit, pas un chat. Y’avait toute la place pour faire des galipettes et des roulades dans l’herbe. La tête à l’envers, ça lui r’mettrait ptete bien les idées en place ! Y’a une petite pente en plus. L’endroit PAR-FAIT. Pluie se jette au sol comme un gosse qui saute à pieds joints dans une flaque d’eau. Elle a des idées un peu bizarres, Pluie. Et puis, faut juste la regarder pour comprendre qu’elle a pas toutes les frites dans l’même sachet. Affublée d’une combi jaune canari et des chaussettes hautes & vertes ornées de feuilles de cannabis noires, elle ressemble à un pêcheur qui revient de Woodstock. Les cheveux devant l’visage, elle est couchée sur le ventre. Ses yeux clairs se posent sur les brins d’herbes pour tenter d’y déceler toute forme de vie animale. Elle reste là, à parler toute seule aux fourmis pendant de longues minutes avant de laisser son corps rouler dans la pente. Ca tourne, ça tourne, elle a les yeux qui passent du bleu au vert. Ses coudes sont repliés contre son flanc et elle dégringole la petite pente avant de se stopper net avec violence contre une paire massive de jambes. Elle se relève, titube avant de tomber sur le cul. Y’a sa tête qui tourne sévère, elle a un sourire débile, les cheveux en pétard. Belle entrée en matière. Mais elle s’en fiche bien de c’qu’ils peuvent penser, elle, elle s’est éclatée pendant 1 minutes et 32 secondes.

Déso pas déso mais j’vous avait pas vu M’sieur. “ Et pourtant, il était gros. Assez gros pour l’voir à 200 mètres. Elle lui montre ses dents dans un sourire avant d’se tourner vers l’autre, assis. Ils boivent un truc. Elle relève la tête tel un surricate qui sort de son terrier et marche à quatre pattes vers l’type aux cheveux bouclés. “C’est quoi? Donne.” Elle attrape le gobelet avec légèreté et l’vide d’un trait. Elle fait la grimace. “Damn. Même Dyonisos, il en voudrait pas.


(c) DΛNDELION
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Mademoiselle Mila
Aussi Parfaite que Mila! ... oh, wait !
Mademoiselle Mila
Feat : Zooey Deschannel
© Avatar : Kazual
Messages postés : 175
Pseudo : Mila la Sanguinaire & Mother Of Zombies éventuellement.
Super-pouvoir :
Beaucoup de rumeurs autour de son pouvoir se chuchotent dans les couloirs, mais la seule chose dont on est sûrs... C'est qu'il ne faut pas l'embêter.
La boisson, la voix de la raison. Giphy
Haters : 100000137
Lun 21 Oct - 1:23


Ah, l'air frais! Mila a-do-rait se balader dans le parc de l'Institut ! C'était i-dé-al pour choper des élèves en train de faire n'importe quoi ! Et justement, à peine gravit-elle la plus petite des collines qu'elle vit en bas, un peu plus loin... Une élève en train de boire de l'alcool! Voyez-vous ça !

"Et bien Mademoiselle. Plume, c'est ça ? pff, ridicule... Pardon ? Pluie ? Encore plus ridicule. Mais honnêtement, je m'en fiche. Car boire de l'alcool sur le terrain de l'Institut est interdit. Félicitation, vous êtes virée! Mazel Tov! Je vous prie de me suivre." dit-elle avec un grand sourire carnassier. "Messieurs, ça n'est pas très bien d'être spectateurs. Mais ça ira pour cette fois." Offrant un bref signe de tête au professeur (déchet) qui était avec l'élève, alors qu'elle tournait sur ses talons, Mila pivota à nouveau, s'emparant de la bouteille d'alcool. "Je prends les preuves avec moi. je vous laisse avec votre eau. C'est bien l'eau. Dans quelques années, il n'y en aura plus, comme disait ce bon jean Claude! Mais bref, profitez bien de cette splendide journée ! Plume, au pied."

Et c'est ainsi que Pluie disparut de l'effectif de l'institut...

[Majestic et Jésus peuvent donc poursuivre ce rp Wink ]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]
» [UPTOBOX] Dead or Alive [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Institut Trueman :: Bâtiments & Extérieur :: Parc de l'Institut-
Sauter vers:
Nos Partenaires
La boisson, la voix de la raison. 111814institutparker2La boisson, la voix de la raison. Kr0s RPG-ChevalierRemainsofhellROVLa boisson, la voix de la raison. 0YUNso9